Lors du match perdu face aux Golden State Warriors (118-112), Victor Wembanyama a joué pendant quelques minutes avec un maillot floqué « Wembanyana ». Une erreur qui a dû réveiller des souvenirs chez certains joueurs de foot, dont le nom avait également été mal orthographié sur leur maillot. Florilège.

Eric Maggiori

Sofiane "Feghonli"

Sofiane

Peut-être l’une des erreurs les plus célèbres. Alors qu’il est encore peu connu du grand public, l’Algérien Sofiane Feghouli est prêté à Almeria, en première division espagnole. Visiblement, il était également inconnu de l’équipe marketing : l’ancien Grenoblois est présenté à la presse avec un maillot floqué «Feghonli». Le seum peut se lire dans ses yeux.

David "Beckam"

David

Ne pas connaitre Sofiane Feghouli en 2011, pourquoi pas. Mais ne pas connaître David Beckham, même en 1997, c’est inacceptable. Et pourtant, Becks a bien eu droit à son maillot mal floqué. C’était donc le 3 août 1997, lors du Charity Shield. À la 72ème minute, lors de ce Manchester United-Chelsea, le Spice Boy entre en jeu avec un maillot floqué « Beckam ». Celui-là, il doit valoir une petite fortune…

Jean-Alain "Boumsogn"

Jean-Alain

Entre son passage à Auxerre et ses années à la Juventus, Jean-Alain Boumsong a joué une saison et demie à Newcastle. Lors de sa présentation, pas de soucis, le nom « Boumsong » apparait bien sur son maillot. Mais quelques semaines plus tard, le Français débarque sur la pelouse avec un maillot floqué « Boumsogn »… Ça sonnerait presque comme le nom d’un personnage du Seigneur des Anneaux.

Xavier "Mascerano"

Xavier

Il n’était pas encore un pilier de l’équipe d’Argentine, ni un pilier du Barça. Il commençait à s’imposer à Liverpool, mais pas encore suffisamment pour que tout le monde connaisse son nom par coeur. Javier Mascherano a donc dû enfiler un maillot « Mascerano » lors d’un match de Premier League. Peut-être un coup du même fétichiste de la lettre « H » qui avait volé celle du maillot de Beckham…

Chris "Wondowlowski"

Chris

Chris Wondolowski a déjà un nom compliqué. Mais alors si l’équipementier s’y met et le complique encore plus, on ne s’en sort pas. Le 9 juillet 2013, Lors d’un match de Gold Up entre les Etats-Unis et Belize, l’attaquant américain d’origine polonaise arborait un maillot floqué « Wondowlowski », avec un « W » de trop, donc. Ce qui ne l’a pas empêché de planter un triplé. Ou plutôt un « triwplé ».

Ole Gunnar "Solksjaer"

Ole Gunnar

23 novembre 2002. Ole Gunnar Solskjaer est une star mondiale, notamment après son but vainqueur en finale de Ligue des Champions 1999. Et pourtant, certains galèrent encore avec son nom (qui n’est, certes, pas facile à épeler). Et voilà comment l’attaquant norvégien s’est retrouvé avec un maillot floqué « Solksjaer » lors d’un match face à Newcastle. Newcastle ou Newcatsle d’ailleurs ?

Zlatan "Irbahimovic"

Zlatan

On espère sincèrement que la personne responsable de ce flocage raté est allé se cacher dans un grotte au fin fond de la Laponie. Car oser floquer « Irbahimovic » au lieu d’Ibrahimovic sur un maillot officiel du Z est un affront que le Suédois a certainement eu du mal à pardonner. En tout cas, sur le coup, cela ne l’a pas dérangé, puisqu’il a inscrit un doublé contre Toronto.

Steven "Gerrrad"

Steven

Décidément, le Los Angeles Galaxy va vraiment devoir changer de staff. Après la faute sur le maillot de Zlatan, c’est au tour de Steven Gerrard de prendre cher. Ne sachant pas où se situaient les « R », le magasinier les a tous mis à la suite. Allez hop, trois « R » de suite, et un mythique maillot floqué « Gerrrad ». Une glissade de plus.

"Andesron"

Beaucoup d’espoirs avaient été placés en Anderson, lors de son arrivée à Manchester United en provenance de Porto, en 2007. Néanmoins, le joueur brésilien ne va jamais s’imposer, et son action la plus marquante restera sûrement cette entrée en jeu face à Everton, avec un maillot floqué « Andesron ». Alors c’est vrai qu’il n’était pas souvent titulaire, mais de là à ne pas connaître son nom après cinq saisons passées au club…

Marko "Arnoutovic"

Marko

26 décembre 2017. Marko Arnautovic, alors à West Ham, fait les gros titres de la presse en marquant deux buts contre Bournemouth lors du Boxing Day. Il faut toutefois croire que les personnes en charge du flocage étaient encore ivres du repas de Noël : l’attaquant autrichien a en effet marqué ce doublé avec un kit floqué « Arnoutovic ».

À lire aussi

Suivez Dégaine sur